Myasthénie

Qu’est-ce que la Myasthénie ? Et bien c’est à la base une maladie neuromusculaire qui va amener ceux qui en souffrent à éprouver une faiblesse et une « fatigabilité » plus ou moins fluctuante.La Myasthénie est un terme qui nous vient du latin et qui signifie «faiblesse musculaire grave ». C’est une maladie qui est connue pour s’attaquer au système auto-immunitaire et qui est dorénavant très connue. Elle a fait l’objet de recherches poussées qui ont été menées par des médecins et des chercheurs réputés. Et ces mêmes études scientifiques ont permis de découvrir les nombreux mécanismes et symptômes de cette maladie.

Dans presque tous les cas, les personnes affectées vont souffrir d’une fatigue musculaire intense dès lors qu’ils vont participer à une forme d’activité physique, peu importe laquelle. Des symptômes qui sont cependant beaucoup moins évident à détecter une fois au repos. La Myasthénie ne privilégie aucun muscle en particulier et tous seront plus ou moins durement affectés. Il a même été constaté que cette maladie pouvaient affecter les muscles des paupières, de la mâchoire ou ceux qui contrôlent les mouvements oculaires, la parole et même dans certains cas les muscles contrôlant les expressions du visage.

La myasthénie peut se diagnostiquer

La Myasthénie est une maladie particulière en cela qu’elle est somme toutes assez difficile à diagnostiquer. Les symptômes de la myasthénie peuvent en fait beaucoup ressembler à ceux induits par d’autres troubles neurologique ou par des occurrences normales de la vie courante. Si on constate tous les symptômes de la myasthénie chez un patient, alors aucun doute ne peut être émis mais dans le cas contraire, il faut savoir que même les examens médicaux peuvent être très imprécis. Il est même assez surprenant d’apprendre que le seul test effectué pour diagnostiquer cette maladie est limité aux muscles de l’œil et qu’il n’a au mieux que 50% de chance d’être concluant.

Même si les symptômes sont mineurs et que la maladie n’est pas en mesure d’être convenablement diagnostiquée, il n’y a cependant aucune raison de trop s’en alarmer. La fatigue musculaire est un désagrément avec lequel les gens arrivent à vivre, cela ressemble à peu près à ce que vous ressentez lorsque vous sortez d’une salle de sport. A l’inverse, si les symptômes sont intenses et que la maladie est diagnostiquée rapidement, on peut immédiatement commencer un traitement.